CHEF DE FIL EN DURABILITÉ

Nicolet-Bécancour, le 17 février 2017 ‐ En 2016, le Défi On recycle, avec la collaboration de la RIGIDBNY amorçait l'optimisation de la collecte des piles dans une optique de conformation proactive à la réglementation. Il faut dire que la RIGIDBNY a toujours été un précurseur dans la province pour ce qui est de la collecte de piles et que celle-ci a débuté avant même que le recyclage de ces matières ne soit développé.

Une corvée « lourde » mais payante

Au début de 2016, les barils installés dans la cinquantaine de points de dépôt ont été vidés, ce qui a permis une récolte de près de trois tonne de batteries. Les barils ont été scellés et des boîtes portant les couleurs du programme national Appel à Recycler sont maintenant en place. Les batteries sont, comme par le passé, expédiées chez Laurentides RE-Sources où elles sont triées puis dirigées vers les divers sites de recyclages adaptés. Au courant de la dernière année, les 55 points de dépôts actifs sur le territoire ont « contribué à détourner 2.7 millions de kilogrammes de piles et de batteries des sites d'enfouissement canadiens, soit une augmentation de 12 pour cent par rapport à l'année précédente, dont 1.1 millions de kilogrammes de piles et de batterie récupérées au Québec! » souligne Mme Line Bérubé, directrice, Est du Canada chez Appel à Recycler, Inc.

« La précieuse collaboration de tous ces points de dépôts ainsi que le service d'accompagnement de la part du Défi fait en sorte que nous recevons aujourd'hui une reconnaissance face à notre responsabilité environnementale et sociale en tant que chef de file en durabilité. » fait valoir Martine Pépin, directrice générale à la Chambre de commerce et d'industrie du Cœur-du-Québec

Retour